mink21 Projet

Mink, l’imprimante 3D pour le maquillage


Grace Choi, diplômée de Harvard Business School, a mis au point un moyen d’obtenir tout le maquillage de couleur que vous voulez tout en restant à la maison. Il s’agit d’une imprimante 3D trousse à maquillage appelée Mink.

Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous du TechCrunch Disrupt Conference pour en savoir plus sur Mink.

 

 

Une imprimante 3D trousse à maquillage ?

Présentée sur la scène du Disrupt NY, la jeune entrepreneur a présentée Mink, une mini imprimante 3D qui permet aux utilisatrices de choisir n’importe quelle couleur sur le web ou dans le monde réel, et, en utilisant un simple logiciel, imprimer la couleur dans un blush, ombre à paupières, brillant à lèvres ou tout autre type de maquillage.

« Nous allons vivre dans un monde où vous pouvez prendre une photo de rouge à lèvres de votre ami et l’imprimer « , Choi explique à propos de l’invention.

La plupart des maquillages proviennent des mêmes substrats de base, des produits haut de gamme de Chanel comme les moins chers. Grace Choi utilise le même substrat pour l’imprimante 3D Mink, de sorte que les utilisatrices peuvent imprimer toutes les couleurs de maquillage avec de l’encre approuvé par la FDA. Avec Mink, vous pouvez prendre une photo à partir de votre ordinateur ou smartphone, indiquer le code hexadécimal et l’imprimer.
 

Imprimez votre maquillage en un cliché

L’idée ici, c’est que Le rose et le rouge ne sont plus les seules couleurs utilisées en maquillage, elles sont légions ! Notamment parce qu’il y a une très forte demande. Ainsi, des marchands de niche comme Sephora proposent un large choix de couleurs, mais à un prix beaucoup plus élevé.

De plus, les consommatrices sont de plus en plus axées vers une forme de gratification instantanée et les solution DIY (Do It Yourself). Choi a également remarqué que les consommatrices de maquillage ne ​​sont pas toujours fidèles à certaines marques, mais plutôt axées sur la commodité.

Le prototype de l'imprimante 3D Mink

Le prototype de l’imprimante 3D Mink

Avec Mink, les utilisatrices peuvent satisfaire leurs désirs tout en ayant accès à n’importe quelle couleur dans le monde à un prix abordable.

Il suffit pour cela de choisir une couleur sur un site web, un tableau Pinterest ou prendre une photo dans le monde réel avec votre smartphone, et utiliser ensuite n’importe quel sélecteur de couleur pour repérer le code hexadécimal de la couleur. Une fois que vous avez le code, vous pouvez le mettre dans n’importe quel autre programme comme Photoshop ou Paint et appuyez simplement sur l’impression.

Pour un prix inférieur à 200 $, l’imprimante 3D sera lancée plus tard cette année avec un public cible de jeune filles et femmes entre 13 et 21 ans, car moins ancrées dans leurs habitudes avec certaines marques.

Seriez-vous assez courageuses pour porter un maquillage provenant d’une imprimante 3D ou préférez-vous vous en tenir aux classiques ? On espère en apprendre plus sur ce projet.

Source : TechCrunch


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>